CNDS
Centre national pour le développement du sport
La navigation est optimisée pour le mode portrait.
Partager  
Remise du rapport sur l’évaluation des « emplois CNDS »

Laura Flessel, ministre des Sports, a assisté le 28 juin 2018 au CNDS à la présentation des premiers résultats de l’enquête nationale menée sur le dispositif des « Emplois CNDS ».

En effet, fin 2017, le CNDS a confié au CREPS Auvergne-Rhône-Alpes et au Pôle ressources national sports de nature (PRNSN), épaulés par Éric Maurence Consultants (spécialiste dans le domaine de l’observation de l’emploi sportif), la réalisation d’une enquête nationale sur le dispositif des « Emplois CNDS ».

Cette étude visait à évaluer et qualifier la pérennisation des emplois créés depuis 2008 dans le cadre de ce dispositif au niveau national (5 200 emplois en 2017 pour 46 millions d’euros), à identifier les pistes d’amélioration et à accompagner les différents acteurs dans l’élaboration d’un outil d’aide à la décision. La professionnalisation du mouvement sportif et la structuration des associations sportives est en effet une priorité clé.

Les premières tendances de cette enquête qui ont été dévoilées à la ministre des Sports ce jeudi 28 juin confirment ainsi que l’effet de levier des emplois CNDS est réel et mesurable. En effet, les structures n’ont globalement pas eu besoin d’avoir recours à d’autres aides ou subventions publiques pour financer l’emploi après la fin de la convention. Le pourcentage de conventions arrivées à terme échu (plus de 91 %), occupées par un ou plusieurs salariés de manière simultanée ou non, constitue un premier indice de pérennisation des emplois aidés par le CNDS.

Par ailleurs, 79% des structures interrogées déclarent que l’emploi créé dans le cadre de l’aide à l’emploi CNDS existe toujours au sein de leur structure. Parmi les 79% d’emplois maintenus au sein de la structure, 62% sont toujours occupés par le même salarié.

Les aides à l’emploi CNDS s’avèrent également être un outil intéressant concernant l’insertion sur le marché du travail puisque 61% des salariés qui ont été embauchés dans le cadre des conventions de l’étude étaient soit étudiants, soit en recherche d’emploi.

Découvrez les chiffres clés des premières tendances

Dernière mise à jour le 29 juin 2018
Ce site est optimisé pour les navigateurs suivant : Firefox Chrome Safari (Mac) Internet Explorer 9+ (Pc)