CNDS
Centre national pour le développement du sport
La navigation est optimisée pour le mode portrait.
Partager  
Coupe du monde de rugby féminin 2014 - Un exemple d'évaluation menée par le CNDS

© I.PICAREL/FFRL’évaluation opérée à l’occasion de la coupe du monde de rugby féminin en 2014. Du 1er au 17 août 2014, la France a accueilli l’élite mondiale du Rugby Féminin (douze équipes) en organisant la Coupe du Monde. Cette manifestation, soutenue à hauteur de 500 000 € par le CNDS s’est déroulée sur les sites du Centre National de Rugby de Marcoussis et du stade Jean Bouin à Paris.

Le succès sportif de cet évènement a été unanimement reconnu. Mais au-delà du plan sportif, la FFR a pu mesurer, à l’aide de la méthodologie d’évaluation des grands évènements sportifs développée par le CNDS, l’impact de cette organisation sur le développement de la discipline et du territoire.

Petit résumé du bilan de ce GESI phare de l’année 2014 qui illustre également l’expertise du CNDS en matière d’évaluation et d’accompagnement.

La démarche mise en place vise à :

    • Déterminer les objectifs de la Fédération française de rugby (FFR), du Comité d’organisation et des parties prenantes. Cette étape, essentielle de l’organisation d’un GESI, permet en effet de structurer les relations entre un comité d’organisation et ses parties prenantes prioritaires, de comprendre les attentes de chacun, d’évaluer la convergence de celles-ci et enfin de définir l’impact souhaité par l’organisateur et ainsi la valeur créée.
    • Définir des indicateurs de mesure, la méthode de collecte des informations et les ressources nécessaires.

Ainsi, l’évaluation s’est appuyée sur plusieurs indicateurs permettant de mesurer le succès populaire et médiatique de cette manifestation : 46 000 spectateurs dont 16 000 pour la petite finale France-Irlande, 90 % de taux de remplissage du stade ; 15 matchs diffusés en direct représentant 12 heures de direct sur France Télévision ; un pic d’audience estimé à 2,2 millions téléspectateurs représentant 10,2 % de part d’audience et 350 000 téléspectateurs pour la finale, 1 282 coupures presse / internet, mesure du niveau d’activité sur les réseaux sociaux, etc.

 

Selon la méthodologie adoptée, il a également pu être mesuré l’impact de l’organisation de ce GESI :

    • sur le développement de la pratique féminine : 40 % des spectatrices non licenciées déclarent une volonté de pratique ;
    • sur son attractivité : 93 % des spectateurs ont l’intention de continuer à suivre la discipline féminine.
    • L’étude a également permis de confirmer le savoir-faire de la fédération dans l’organisation de la manifestation : note moyenne de satisfaction de 4.45/5 attribuée par les équipes participantes.

Cette méthodologie mise en place ne s’adresse pas exclusivement à l’organisateur mais également aux partenaires qui apprécient de pouvoir mesurer l’impact du GESI au regard de leurs objectifs.

    • Ainsi, l’International Rugby Board (désormais World Rugby) a pu mesurer la satisfaction des équipes (sur 33 items, 1 seul obtient une satisfaction inférieure à 80 %) et le taux de remplissage des stades (90 % de remplissage, 45 000 billets vendus) confirmant ainsi le bien-fondé de son choix de confier à la France l’organisation de cette manifestation.
    • La ville de Marcoussis a ainsi apprécié la participation de la population locale dans l’organisation de l’évènement (implication de 125 jeunes et une dizaine de retraités). La médiatisation de cet évènement a contribué à l’amélioration de la notoriété de la commune (un million de téléspectateurs de moyenne pour les trois premiers matchs, présence d’une centaine de journalistes).
    • Enfin, les diffuseurs TV ont pu apprécier la qualité du spectacle proposé (90% de taux de remplissage sur les matchs diffusés). Cette tendance est également confirmée par un niveau élevé d’audiences.

LES CHIFFRES CLÉS DE LA COUPE DU MONDE FÉMININE DE RUGBY :

    • 365 000 visiteurs quotidiens sur le site internet de la FFR
    • 13 000 Like sur la page facebook de l’évènement
    • 43 600 followers
    • 90% de taux de remplissage
    • Plus de 45 000 spectateurs
    • 12 heures de match en direct
    • 2,2 millions de téléspectateurs français
    • 10,2% de part d’audience
Dernière mise à jour le 29 septembre 2015
Ce site est optimisé pour les navigateurs suivant : Firefox Chrome Safari (Mac) Internet Explorer 9+ (Pc)